Le Crédit Agricole utilise des cookies indispensables sur ce site car utilisés à des fins de bon fonctionnement et de sécurité.
Les cookies de mesure d'audience permettent de réaliser des statistiques de visites et d'analyser votre navigation, par ailleurs, pour vous permettre de partager du contenu sur Facebook et Twitter, nous déposons des cookies de Réseaux Sociaux. Nous vous invitons à nous faire part dès à présent de vos choix concernant le dépôt de ces cookies sur votre terminal, soit en les acceptant tous, soit en les refusant tous.
A défaut, vous ne pourrez pas poursuivre votre navigation sur notre site.

ENGAGÉS VERS L'AVENIR

Grâce à la transition énergétique

Notre Responsabilité Sociétale d'Entreprise passe d'abord par les valeurs de proximité, de responsabilité, de solidarité et d'utilité qui guident nos actions et réaffirment le sens de notre engagement :
- Agir chaque jour, dans l'intérêt de nos clients et de la société -
  Découvrir toutes nos actions RSE

Edito

Dès l'émergence des énergies renouvelables à la fin des années 2000, nous sommes devenus la référence sur le territoire grâce à un savoir-faire et une expérience unique. Cette transition énergétique, nous la souhaitons juste, écologique et inclusive.

Nous sommes leader sur le domaine, et nos experts en énergie apportent les meilleurs conseils à toutes les entreprises qui souhaitent se lancer ou se développer sur ce marché.

En 2021, ce sont plus de 50 M€ de crédits qui ont été réalisés en financement d'infrastructures de production d'énergies renouvelables et en projets de transition énergétique, portant ainsi l'encours à 217 M€.

Le secteur se réinvente sans cesse, la production d'hydrogène par exemple est une nouvelle alternative aux énergies carbonées. L'innovation est au cœur de la transition énergétique et grâce au premier réseau d'accompagnement et d'hébergement de start-up en France avec ses Villages by CA, le Crédit Agricole est à la pointe de l'innovation.

Quant aux solutions pour agir au niveau des particuliers, elles foisonnent et nous développons là aussi de plus en plus de solutions pour vous accompagner dans votre volonté de préserver la planète.

Découvrez à présent comment cette transition avance tous les jours, ce que sont vraiment ces nouvelles méthodes de production d'énergie et comment participer à cette révolution douce mais primordiale pour notre avenir.

Devenez acteurs de la transition

Nous sommes la banque verte depuis toujours et pour longtemps.

Chacun d'entre nous à son échelle, peut participer à la transition énergétique au quotidien : trier nos déchets, prendre les transports en commun, consommer plus local etc. Et pour aller plus loin, on peut investir " vert " en changeant pour un véhicule moins polluant, en réalisant des travaux d'économie d'énergie ou en investissant dans une épargne responsable.

Découvrez toutes les solutions et les dispositifs qui peuvent vous aider à être éco-reponsables :

Rénovation énergétique

Prime énergie, MaPrimeRenov, éco-PTZ... découvrez toutes les aides de l'état disponibles pour vos travaux :

Découvrir les aides

Découvrir nos solutions

Véhicule vert

Et pourquoi ne pas investir dans un véhicule plus propre ?

Découvrir les aides

Découvrir nos solutions

Épargne

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes vous accompagne pour donner du sens à votre épargne :

Découvrir les produits

Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres vertes ?

je prends rdv

Tout connaître sur les énergies renouvelables

Cultivons ensemble les transitions en favorisant dès aujourd'hui le développement des énergies renouvelables.

De quoi s'agit-il ? Ce sont des énergies provenant de sources que la nature renouvelle en permanence. Elles se développent intensément partout dans le monde pour économiser les ressources et permettre de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Les développer, ensemble et avec vous, c'est protéger notre planète et l'avenir des générations futures.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a la chance de se trouver sur un territoire riche en sources d'énergies propres : Auvergne-Rhône-Alpes est la 1ère région productrice d'électricité renouvelable.
Source : https://www.pv-magazine.fr/2020/07/10/auvergne-rhone-alpes-en-2019-1ere-region-productrice-delectricite-renouvelable-le-solaire-passe-le-gw/

Nous vous proposons de les découvrir un peu plus en détail :
Méthanisation, éolien, hydrogène, hydroélectricité, photovoltaïque.

L'éolien

L'énergie éolienne est une énergie renouvelable produite grâce à la force du vent.
Les éoliennes vont permettre de convertir l'énergie cinétique du vent en énergie électrique ou mécanique.

4ème

Rang européen du parc éolien Français en terme de puissance

2121

Parcs éoliens raccordés en France en 2021

7.8%

C'est la part de l'électricité consommée en France couverte par l'énergie éolienne en 2021

18877MW

Puissance éolienne produite en France en 2021 (dont 600 MW en Auvergne-Rhône-Alpes)

Comment ça marche ?

Le vent entraîne la rotation des pales de l'éolienne qui font elles même tourner un alternateur. Ce dernier va transformer le mouvement mécanique en courant électrique. L'électricité est ensuite acheminée par un câble souterrain vers un transformateur qui élève sa tension à 20 000 volts pour être injectée dans le réseau électrique.
Pour être livrée aux particuliers, l'électricité est ensuite convertie en basse tension par des postes de transformation.

L'énergie produite par une éolienne dépend de trois éléments :

  • La forme et la longueur des pales
  • La vitesse du vent
  • La température qui influe sur la densité de l'air

Un parc éolien, composé de plusieurs grandes éoliennes, permet aujourd'hui d'alimenter environ 20 000 foyers.

Avantages Inconvénients
Source d'énergie 100 % naturelle, renouvelable et durable Source d'énergie intermittente
Aucune émission de gaz à effet de serre et aucun rejet de déchets toxiques Dépendante de la météo et de l'environnement (puissance et régularité du vent)
Répond à des besoins électriques de masse Suscite des conflits d'usage d'ordre environnemental comme les nuisances visuelles et sonores
Constructions d'éoliennes rapides nécessitant peu de surface au sol
Rendement supérieur en hiver (vent)
Réduction des factures d'électricité

Sources : www.connaissancedesenergies.org ; fee.asso.fr ; www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr

Le Photovoltaïque

L'énergie photovoltaïque est une source d'énergie provenant des rayons du soleil.
La lumière du soleil va permettre de fabriquer de l'électricité grâce à des panneaux photovoltaïques ou des centrales solaires thermiques. Disponible partout dans le monde, cette énergie renouvelable dispose d'une source gratuite et inépuisable à l'échelle du temps.

3.1%

C'est la part de l'électricité consommée en France couverte par l'énergie solaire photovoltaïque en 2021

13%

C'est l'augmentation de la production d'énergie solaire en France en 2021 par rapport à 2020.

91000

Installations de panneaux solaires photovoltaïques dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en 2021

4ème

région en capacité de production solaire avec un parc de 1 492,76 MW en 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes

Comment ça marche ?

La lumière du soleil va être captée par les panneaux photovoltaïques installés généralement sur les toitures des habitations. Le fonctionnement des panneaux photovoltaïques repose sur un matériau semi-conducteur dont ils sont constitués : le silicium.

Lorsque la lumière du soleil vient frapper la surface du panneau, les photons qui transportent l'énergie lumineuse transmettent cette énergie aux électrons du silicium. Ces électrons vont alors se mettre en mouvement et c'est leur déplacement qui crée un courant électrique continu.

L'électricité produite est ensuite convertie en courant alternatif à l'aide d'un onduleur, appareil central dans la chaîne de production, afin de pouvoir la consommer ou l'injecter sur le réseau. Le courant alternatif peut être directement consommé par les équipements électriques d'un bâtiment (autoconsommation) ou bien être injecté dans le réseau public de distribution.

Dès que le soleil brille, les panneaux photovoltaïques se mettent à produire du courant électrique. Ce n'est pas la chaleur du soleil qui est recherchée mais plutôt son rayonnement.

Avantages Inconvénients
Ressource disponible partout et gratuitement en très grande quantité Production intermittente (présence du soleil)
Pas d'émission de gaz à effet de serre Production plus faible l'hiver
Durée de vie des panneaux solaires de 30 ans au moins Coût élevé de l'installation
Modularité des panneaux Peu esthétique
Aides et subventions

Sources : www.edf.fr ; www.edf.fr ; www.energies-renouvelables.org ; www.connaissancedesenergies.org ; rte-france.com ; auvergnerhonealpes-ee.fr

L'hydroélectricité

1ère des énergies renouvelables électriques, l'hydroélectricité est un outil indispensable à la transition énergétique et au développement des énergies renouvelables.
Du petit torrent au grand réservoir, on trouve les centrales hydroélectriques dans toutes les régions de France. Ces barrages sont de tailles très diverses : avec ou sans retenue d'eau, de haute chute ou au fil de l'eau, selon leurs sites d'implantation. C'est une manière de mettre à profit les mouvements de l'eau pour produire de l'électricité.
L'hydroélectricité a démontré, depuis sa création, son rôle moteur dans l'aménagement durable du territoire et ses capacités à concilier enjeux sociétaux, économiques et de préservation de la biodiversité.

2ème

Source de production électrique derrière le nucléaire en France

1ère

source d'électricité renouvelable en France

12%

C'est la part de la production annuelle d'électricité couverte par l'hydroélectricité en France

1ère

Région Auvergne Rhône-Alpes pour la production hydraulique

Comment ça marche ?

L'énergie cinétique de l'eau, soit la force provoquée par ses mouvements, entraîne des turbines hydroélectriques dont la rotation actionne un alternateur, qui convertit cette énergie en électricité.
Il existe plusieurs types d'installations hydroélectriques :

  • Au fil de l'eau : installée sur un cours d'eau continu (fleuve, rivière), la centrale exploite le débit continu afin de fournir de l'énergie en permanence. Sa capacité de production dépend de sa puissance, donc de sa taille.
  • Eclusées : ces installations disposent d'une petite capacité de stockage, typiquement comprise entre 2 heures et 400 heures de production. Elles permettent une modulation journalière ou hebdomadaire de la production en accumulant dans leurs retenues des volumes d'eau qui seront turbinés pendant les pics de consommation.
  • Centrales de Lac : généralement à l'aval des moyennes et hautes montagnes, celles-ci accumulent des volumes d'eau dans des retenues de taille conséquente nécessitant le plus souvent des barrages de grande taille.
  • STEP (Stations de transfert d'énergie par pompage) : utilisées pour le stockage de l'énergie électrique, celles-ci permettent de pomper pendant les périodes de moindre consommation d'électricité vers un réservoir haut des volumes d'eau pour les turbiner pendant les pics de consommation.

Avantages Inconvénients
Eau, source d'énergie perpétuelle Installations dépendantes des intempéries (sécheresses)
Faible émission de gaz à effet de serre Modification des écosystèmes aquatiques et terrestres
Coût d'exploitation faible Coût d'implantation élevé
Peu de perte d'énergie lors de la conversion
Production d'électricité modulable grâce à une capacité de stockage flexible, en fonction du type d'installation choisi

Sources : www.syndicat-energies-renouvelables.fr/les-energies-renouvelables/hydroelectricite/ ; rte-france.com ; www.syndicat-energies-renouvelables.fr

L'hydrogène

L'hydrogène est un élément naturel qui compose l'univers, présent sous forme d'atome constitué seulement d'un proton et d'un électron. L'hydrogène n'est jamais présent à l'état pur sur terre, il faut donc l'extraire à partir d'autres éléments comme l'eau.
Il ne s'agit pas d'une énergie en tant que telle mais plutôt d'un vecteur énergétique, autrement dit un moyen de transporter l'énergie d'un point A vers un point B. Grâce à l'hydrogène, le problème d'intermittence de l'énergie solaire photovoltaïque peut être résolu. Considéré comme l'une des solutions pour stocker de l'énergie verte, l'hydrogène libère quatre fois plus d'énergie que le charbon et trois fois plus que le pétrole.

1Mt

Production annuelle de la France d'hydrogène, soit 1,5% de la production mondiale

80%

Des acteurs de l'hydrogène en France sont basés en Auvergne-Rhône-Alpes

67

Projets hydrogène ont été financés depuis 2005 dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

119

Acteurs en AuRA (entreprises, laboratoires de recherche, collectivités), réunis pour un projet d'envergure "Zéro Emission Valley"

Comment ça marche ?

Les sources d'hydrogène

L'hydrogène est produit à partir des molécules d'eau ou celles des hydrocarbures comme le pétrole, le gaz ou le charbon. On en trouve aussi dans les hydrocarbures qui proviennent de la combinaison d'atomes de carbone et d'hydrogène comme par exemple dans le méthane, constituant principal du gaz naturel.

Les modes de production de l'hydrogène

Pour obtenir de l'hydrogène, il faut l'extraire de sa ressource primaire. Différentes techniques de production existent :

  • Le reformage du gaz naturel à la vapeur d'eau est une technique qui consiste à faire réagir du méthane avec de l'eau pour obtenir un mélange contenant de l'hydrogène et du CO2. Cette réaction chimique détruit les molécules d'hydrocarbure sous l'action de la chaleur pour ensuite libérer du dihydrogène, molécule contenant deux atomes d'hydrogène. La production de dihydrogène par reformage a le défaut de rejeter du dioxyde de carbone. L'utilisation du bio méthane (provenant de la fermentation de la biomasse) apparaît comme une alternative pour produire un hydrogène décarboné.
  • La gazéification permet d'obtenir, par combustion, un mélange de monoxyde de carbone (CO) et de dihydrogène (H2) à partir de charbon ou de biomasse. Une partie du charbon est brûlée pour produire la chaleur nécessaire et ainsi obtenir le mélange. Cette technique avec le charbon est très polluante car elle émet plus de CO2 que la technique à partir du gaz naturel.
  • L'électrolyse de l'eau : la molécule de l'eau (H2O) contient de l'hydrogène (H) et de l'oxygène (O). Pour ne récupérer que l'hydrogène, on va alors recourir à ce que l'on appelle une électrolyse pour provoquer une dissociation des atomes entre l'oxygène et les deux atomes d'hydrogène (dihydrogène). Relativement coûteuse, cette technique est encore peu répandue mais apparaît aujourd'hui comme la plus intéressante en termes d'émission de gaz à effet de serre.

La chaîne hydrogène simplifiée : de la production aux usages

Le stockage de l'énergie verte

L'hydrogène a l'avantage d'être un moyen de stockage durable et pourrait donc répondre au problème de stockage des énergies renouvelables. En effet, la production d'énergies renouvelables est variable selon les saisons : l'éolien a besoin de vent et le photovoltaïque de soleil. En cas de météo défavorable, la production électrique peut être insuffisante. À l'inverse, en cas de météo favorable, ces technologies peuvent produire davantage d'énergie qu'on en consomme. Ce surplus d'électricité est difficile à stocker dans des batteries. C'est là qu'intervient l'hydrogène : l'idée est de récupérer ce surplus d'électricité produit à partir d'éoliennes ou de panneaux solaires pour alimenter en électricité un électrolyseur qui à partir de l'eau va produire de l'hydrogène par le procédé d'électrolyse.

En été, le surplus d'électricité sera converti sous forme d'énergie chimique dans un gaz ici le dihydrogène puis stocké dans des réservoirs. En hiver, la consommation d'électricité est plus importante que la production donc l'énergie du dihydrogène sera convertie en électricité pour continuer d'alimenter le foyer.

L'hydrogène va donc être la solution pour assurer l'équilibre entre la production et la consommation d'énergie.

Avantages Inconvénients
Solution pour remplacer les énergie fossiles (pas d'émission de gaz à effet de serre) Gaz très inflammable et explosif
Inépuisable : élément le plus présent dans l'univers Coûteuse
Rendements du dihydrogène trois fois supérieurs à celui de l'essence Peu de stations disponibles aujourd'hui pour alimenter les voitures en dihydrogène
Les voitures utilisant une pile à hydrogène sont plus silencieuses que celles utilisant un moteur L'électrolyse de l'eau utilise plus d'électricité que le dihydrogène n'en produit

Sources : www.ifpenergiesnouvelles.fr ; www.connaissancedesenergies.org ; www.engie.fr ; www.futura-sciences.com ; www.youtube.com/watch?v=WQvDcmRpbN4 ; www.youtube.com/watch?v=Mo1lWqjJgkw ; www.youtube.com/watch?v=9Rz-6A1e2wA ; www.connaissancedesenergies.org ; www.auvergnerhonealpes.fr ; www.tenerrdis.fr

La méthanisation

La méthanisation est un processus naturel de dégradation biologique de la matière organique dans un milieu sans oxygène due à l'action de multiples micro-organismes (bactéries). Elle peut avoir lieu naturellement dans certains milieux tels que les marais ou peut être mise en œuvre volontairement dans des unités dédiées grâce à un équipement industrie appelé " méthaniseur ".

1236unités

de méthanisation en France en 2021 (dont 133 en Rhône Alpes).

1%

de la consommation de gaz naturel en France en 2021

6.2TWh

C'est la capacité de production de biométhane en France en 2021.

180unités

en fonctionnement. C'est l'objectif de la Région Auvergne Rhône-Alpes a horizon 2023 !

Comment ça marche ?

La matière organique peut provenir de divers secteurs : agricole, industriel, déchets de restauration, déchets de collectivités, etc. Une fois collectées et transportées sur le site de méthanisation, les matières organiques sont triées, brassées et chauffées pendant quelques semaines dans un digesteur.
Ce processus provoque deux éléments : le digestat (à ne pas confondre avec le compost) qui est un résidu de matières organiques naturelles, et le biogaz, qui peut être utilisé sous forme combustive pour la production d'électricité, de chaleur, de carburant ou de gaz naturel.

  • Le digestat peut être utilisé comme fertilisant pour les cultures agricoles. En plus de réduire le recours aux engrais de synthèse, c'est un engrais d'excellente qualité facilement assimilable par les plantes.
  • Le biogaz peut être réutilisé directement par les agriculteurs pour sécher le foin ou encore chauffer une serre, et par les collectivités pour chauffer des bâtiments publics ou faire circuler des bus moins polluants roulant au bioGNV (biogaz carburant) : ils génèrent 80 % de CO2 en moins.
Avantages Inconvénients
Valorisation double de la matière organique et de l'énergie Les déchets entrants doivent être disponibles sur la durée
Diminution de la quantité de déchets organiques à traiter par d'autres filières La valorisation énergétique du biogaz doit être utilisée sur place et localement
Diminution des émissions de gaz à effet de serre Prendre en compte l'incinération et/ou le stockage des déchets ne pouvant pas être méthanisées
Possibilité de traiter des déchets organiques graisseux ou humides, non compostables Mettre en place un traitement des excédents hydriques (ressources en eau)
Limitation des émissions d'odeurs

Sources : https://www.ecologie.gouv.fr/biogaz ; https://www.ademe.fr/expertises/dechets/passer-a-laction/valorisation-organique/methanisation ; https://www.cairn.info/revue-sciences-eaux-et-territoires-2012-2-page-34.htm ; https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-methanisation-en-10-questions.pdf ; grdf.fr ; www.gazdaujourdhui.fr

Vous souhaitez en savoir plus sur nos offres vertes ?

Contactez-nous !

je prends rdv