Partagez ce contenu

Le magazine particuliers

Jeunes : leur apprendre à gérer un budget

De nombreuses études montrent que la majorité des enfants est plutôt « fourmi » que « cigale ». Si votre enfant se montre économe, pourquoi ne pas en profiter pour lui apprendre à épargner ?

Imprimer cet article

Acquérir la valeur de l’argent

Argent de poche, somme reçue à l’occasion d’un événement (anniversaire, noël, etc.) ou de façon régulière (mensuelle…)…, l’apprentissage de la gestion de ses premières économies peut commencer dès le plus jeune âge , quand il s’agit d’économiser son argent de poche hebdomadaire en vue d’un achat ultérieur. Le fait d’impliquer son enfant dans les courses quotidiennes ou encore de lui confier de petites sommes pour aller acheter une baguette ou son magazine préféré, en lui demandant de recompter la monnaie, contribue également à ce qu’il réalise le coût des choses et apprenne à comparer.

Garder une approche ludique

Enseigner à votre enfant à gérer son budget ne signifie pas régenter ses dépenses et générer de la frustration, même s’il est parfois difficile de rester tolérant lorsqu’il investit dans des biens que vous considérez inutiles. Il ne faut pas entraver son autonomie si on veut le responsabiliser. Conservez plutôt une approche ludique en lui apportant des conseils sans minimiser ses erreurs. Pourquoi ne pas créer un tableau pour qu’il puisse visualiser ses recettes (argent de poche, etc.) et ses dépenses et ainsi lui permettre d’acquérir la notion d’équilibre budgétaire ou encore de voir combien de temps il va devoir économiser avant de pouvoir acheter ce qu’il désire ? Vous pouvez également envisager l’idée d’une avance sur son argent de poche pour qu’il intègre la notion de crédit. Faites preuve d’imagination pour faire en sorte que cet échange se traduise par un apprentissage progressif de toutes les notions financières qu’il va devoir gérer en tant qu’adulte.

Premières épargnes rémunérés

Si votre enfant n’est pas dépensier, vous pouvez également en profiter pour l’initier aux comptes rémunérés. En théorie, l’ensemble des produits d’épargne est accessible à un enfant mineur. Dès l’âge de douze ans, il peut ouvrir un livret jeune par exemple, occasion idéale pour lui apprendre la différence entre un compte courant, un produit bancaire offrant un rendement et … le stockage dans la tirelire. L’argent restant disponible sur un livret jeune, l’enfant peut à tout moment retirer la somme nécessaire à son achat, comme dans une tirelire, mais en ayant fait fructifier son capital de départ entre temps. Un enfant mineur peut également bénéficier d’un CEL ou PEL en son nom. Il ne pourra bien entendu pas obtenir de prêt tant qu’il n’aura pas atteint ses 18 ans, mais ces deux produits permettent de lui constituer une épargne pour plus tard et aussi de lui faire acquérir la notion de placement sur le long terme.

© Uni éditions – Marie Varandat – mai 2012

Imprimer cet article

© Crédit Agricole 2011