Argent de poche : faire les bons choix

Pour que la toute nouvelle liberté que procure l’argent de poche profite vraiment à votre enfant, il est important que le montant soit adapté à ses besoins et qu’il soit accompagné de conseils.

Un outil pédagogique

Une étude menée il y a 10 ans environ avait de quoi alerter les parents : elle indiquait que dans le top 10 des dépenses les plus courantes, l’achat de cigarettes figurait à la 9e place pour les 10-12 ans et à la 6e pour les 15 ans. Sans oublier les dépenses en hamburgers et frites qui avaient aussi la cote. Cette crainte de voir l’argent mal investi n’a pas disparu au fil des années. Pour autant, faut-il priver son enfant d’un outil pédagogique qui contribue à le responsabiliser et à le rendre plus autonome ? Il s’agit plutôt de trouver le bon équilibre entre le contrôle systématique et le “laisser-faire“.

En primaire

L’enfant n’attribue de la valeur à l’argent qu’à partir du moment où il sait compter et où il prend conscience de l’indépendance que l’argent peut procurer vis-à-vis des parents, soit aux alentours de 6 ans. A ce stade, il se projette encore mal dans l’avenir, raison pour laquelle il est préférable de lui donner 1 à 2 € toutes les semaines plutôt que la totalité par mois. Veillez à ne pas utiliser l’argent de poche comme un moyen de chantage (punition ou félicitation pour ses notes, il travaille avant tout pour lui) ou une rétribution pour sa participation à la maison : il est normal qu’il participe.

Au collège

C’est l’âge le plus difficile : encore trop tôt pour laisser à l’enfant une complète autonomie sur ce sujet et déjà trop tard pour tout superviser. Ses repères dans le temps étant moins flous, il est préférable de passer sur une base mensuelle pour lui apprendre à gérer son argent dans la durée. Dix à quinze euros par mois constituent alors une bonne moyenne, qui peut évoluer au fur et à mesure qu’il grandit, sachant que vous assurez par ailleurs ses plus grosses dépenses : vêtements, outils scolaires, etc. Restez vigilants : laissez-lui faire ses propres expériences mais assurez-vous que cet argent est utilisé à bon escient.

Au lycée

L’heure est venue de lui inculquer un certain nombre de règles pour gérer son budget. Vous pouvez alors estimer combien vous seriez prêts à dépenser chaque mois pour ses vêtements, ses sorties, ses fournitures scolaires… et lui donner la somme équivalente, entre 45 et 90 €, selon les situations. Et pourquoi ne pas lui ouvrir un compte sur lequel vous lui virez la somme tous les mois et ainsi le rendre encore plus autonome, tout en lui permettant de se familiariser avec les produits bancaires ? Enfin, le moment est aussi peut-être venu de lui conseiller de trouver un job durant les vacances scolaires qui lui apportera ses premiers revenus (baby-sitting, cours de soutien, petits bricolages…) et ainsi continuer l’œuvre pédagogique : gagner son propre argent permet de mieux comprendre sa valeur et conduit souvent à le dépenser différemment !

© Uni-éditions – Marie Varandat – mai 2012

© Crédit Agricole 2007